Nous célébrons le 20e anniversaire de la mission mondiale des Sœurs de Notre-Dame de Namur aux Nations unies !

anglais

Par Sœur Amarachi Grace Ezeonu, SNDdeN
Au nom de Sœurs Joan Burke et Jean Stoner, SNDdeN et en collaboration avec elles.

Participants gather after the Event for Sustainable Development Goals 4, to achieve 2030 Agenda, sponsored by the SND@UN in 2019. Sr. Kristin Hokanson, SNDdeN (center: a panelist) poses with Sr. Amarachi Ezeonu and other panelists.

Durant les années 1990,aux rencontres de l’Union internationale des supérieures générales à Rome, l’équipe du gouvernement général (GGT), maintenant appelée l’équipe de leadership de la congrégation, a été impressionnée en voyant l’influence et le statut des congrégations accréditées aux Nations unies et a commencé à enquêter sur la façon dont les Sœurs de Notre-Dame de Namur pourraient obtenir ce statut.

Sœur Ellen Gielty, modératrice générale, a commencé le processus, long et détaillé, de demander une accréditation. Elle a dû démontrer ce que la congrégation pouvait offrir à l’ONU et comment elle favoriserait les objectifs de cet organisme mondial tels qu’ils sont décrits dans la Charte des Nations unies. Ses efforts ont porté leurs fruits en 2001, et le GGT, après une recherche parmi les membres, nomma Soeur Joan F. Burke, SNDdeN (alors au Nigeria) pour servir de première représentante de l’ONG SNDdeN avec un bureau à New York. Sr Joan a pris ses fonctions en 2002 et a été notre représentante des ONG auprès des Nations unies jusqu’en 2010, date à laquelle elle a remis cette mission à Sœur Jean Stoner, SNDdeN qui servi de 2010 à 2016. Sœur Jean passé le relais en 2016 à Sœur Amarachi Ezeonu, SNDdeN qui est la représentante actuelle.

After a presentation, Sr. Amarachi interacts with students of Mount Notre Dame High School, Cincinnati, Ohio.

L’ONU est un organisme mondial avec l’adhésion de 193 nations et plus de 5 000 ONG accréditées auprès du conseil économique et social de l’organisation. SND à l’ONU collabore étroitement avec d’autres ONG dans notre plaidoyer pour les êtres humains et notre planète par notre présence et à travers nos déclarations orales et écrites aux réunions à l’ONU. Nos efforts à l’ONU complètent la mission de longue date de la congrégation de donner une éducation, des soins de santé et d’autres services sociaux de qualité, surtout pour les personnes vivant dans la pauvreté. Dans notre monde en évolution rapide avec de nombreux aspects, émergents et complexes, sociaux, environnementaux, économiques, tant notre plaidoyer pour le changement systémique que nos efforts pour fournir des services socio-psychologiques aux personnes sont nécessaires pour le développement durable.


Sr. Joan Burke with Sr. Rebeca Spires, SNDdeN from Brazil at the Permanent Forum of Independent Peoples in 2006.

Il n’y a nulle part ailleurs dans le monde un rassemblement de représentants des gouvernements de tous les pays. Chacun – vieux et jeune, riche et pauvre, grands et petits, de l’est et de l’ouest, du nord et du sud, a droit égal au vote.

Nous, SNDdeN, sommes présentes là où cela se produit afin que nous puissions continuer nos efforts de défense et engager les autres à participer à l’important travail de changement systémique.

Etre à l’ONU est clairement bénéfique pour nous parce que là nous entrons dans des stratégies collaboratives face au niveau politique mondial au lieu d’essayer de faire ce travail par nous-mêmes.


Sr. Jean Stoner helps her niece, Katie Blawie as an Intern at the UN.

L’ONU bénéficie de notre participation en tant qu’ONG confessionnelle puisque nous apportons nos valeurs axées sur la mission, notre expérience et nos compétences de processus qui portent directement sur le travail des nations membres. Comme l’a déclaré Kofi Annan à un groupe de représentants d’ONG : « Vous êtes la conscience de l’ONU. »

Notre mission mondiale en tant qu’ONG accréditée à l’ONU met à disposition des Sœurs de Notre-Dame de Namur une excellente occasion de réaliser l’un des mandats de nos constitutions :

« Nous travaillons avec ceux qui travaillent à la transformation des structures et des systèmes injustes ; nous participons à la création de nouveaux modes de relations qui permettent à tous d’expérimenter plus pleinement la bonté de Dieu. » (Constitutions 23). C’est aussi l’accomplissement de la vision de Sainte Julie Billiart que « ses sœurs iraient à travers le monde, proclamant le souci aimant de Dieu pour tous les peuples. »


Sr. Amarachi with two members of RUN (Religious at the UN); Sr. Margaret O’Dwyer, DC and Sr. Celine Paramundayil, MM in a UN conference hall.

Nous continuons d’être fières que les Sœurs de Notre-Dame de Namur soient aux Nations unies. Notre participation d’ONG à l’action internationale qui a lieu aux Nations unies est un témoignage public de valeur unique à sainte Julie Billiart qui voulait que ses filles aient des cœurs larges comme le monde. En remerciement pour vingt ans d’efforts de collaboration avec d’autres dans notre plaidoyer mondial à l’ONU, nous faisons écho aux paroles du deuxième secrétaire général des Nations Unies, Dag Hammarskjöld : « Pour tout ce qui a été, merci.
                                                                                        Pour tout ce qui sera, oui ! »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s