Category Archives: Canonization

UNE SAINTE POUR NOTRE TEMPS

anglais

GW-photo-4a - CopyLa vision de Compiègne, une mosaïque créée par Sr. Vincent de Paul Curran, avec l’assistance d’autres SNDdeN, à Ipswich, MA, USA.

Par Sr. Anne Stevenson, SNDdeN

Pendant des années, les Sœurs de Notre-Dame de Namur (SNDdeN) et le personnel de nos écoles et institutions ont prié pour que la Bienheureuse Julie, béatifiée le 13 mai 1906 par le pape Pie X, soit canonisée! Beaucoup d’ami.e.s et de collaborateurs/collaboratrices se souviennent de ces années d’attente pour que Ste Julie Billiart (1751-1816) soit reconnue comme une sainte par l’Église! Enfin, le 22 juin 1969, l’Église a reconnu la sainteté de Julie Billiart, notre fondatrice, dans la célébration de sa canonisation au Vatican à Rome. Le Pape Paul VI a déclaré au monde entier la sainteté de vie de Julie et son héritage de faire connaître la bonté de Dieu, à travers sa congrégation religieuse apostolique et tous les groupes qui la revendiquent en tant que fondatrice. Aujourd’hui, les sœurs, les Associé.e.s, les Volontaires de la Mission, célèbrent 50 ans de sainteté de Julie, avec nos collègues et partenaires dans nos écoles, hautes écoles, universités, hôpitaux, cliniques, centres, paroisses et organismes sociaux.

La sainteté, décrite par le pape Paul VI lors de la canonisation, est le “drame d’amour entre Dieu et l’âme humaine… un aperçu de la merveilleuse action de Dieu dans une vie humaine privilégiée.” Marie-Rose-Julie Billiart entendit les murmures de Dieu en elle et dans les signes de son temps, dans son pays dévasté par la guerre, la violence et l’ignorance.

Au lendemain de la Révolution française, à Cuvilly, un petit village au nord de Paris, Julie entend l’appel de Dieu dans

  • les cris de l’Eglise, séparée par des divisions et une lutte interne,
  • les gémissements de personnes vivant en pauvreté: affamées, sans abri et dévastées par la guerre et les bouleversements politiques,
  • les sanglots d’une société en crise, avec de nombreux réfugiés et orphelins,
  • la plaidoirie des femmes et des enfants, privés de moyens appropriés pour la vie humaine et la dignité.

Congrégation “marquée par la Croix”

Un Dieu aimant et fidèle a conduit Julie à travers 23 années de paralysie physique et de souffrances psychologiques. Sur son lit de malade, sa vie de prière s’approfondit; sa sensibilité d’esprit l’harmonisait avec la voix intérieure de Dieu. À peine capable de parler ou de se déplacer, Julie a eu une vision de femmes autour d’une croix et a entendu Jésus lui dire: «Ce sont les filles que je vous donnerai dans un institut qui sera marqué par ma croix.” Cette vision de Compiègne a guidé Julie dans la fondation de sa congrégation religieuse en 1804, avec Françoise Blin de Bourdon, et dans l’acceptation de membres.

Plus tard dans une autre vision le 2 février 1806, Julie fut élevée du sol devant ses sœurs et fit l’expérience d’une lumière de révélation, un appel à servir à travers le monde. Julie a attiré beaucoup de jeunes femmes à la suivre dans un ministère d’éducation, en particulier pour les orphelines et celles qui vivent en pauvreté.

Nous reconnaissons Ste Julie comme une sainte pour notre époque! Son impact et son Influence traversent les océans et les continents dans une mission mondiale aujourd’hui!

Depuis 215 ans, nos sœurs sur cinq continents sont chez elles parmi des gens de nombreuses cultures, en partageant leurs dons, ce qu’elles ont appris et leur expérience à travers une variété de ministères, avec un accent particulier sur l’éducation. Sainte Julie était une femme de l’époque moderne qui a pris courage par l’action. En ouvrant des écoles pour éduquer les enfants pour la vie, elle a fait face aux inégalités de son temps, surtout pour les jeunes filles et « les personnes appauvries dans un monde marqué par des divisions et des inégalités croissantes» (APPELS: Chapitre général 2014, p. 5).

Elle voyait l’éducation pour tout le monde comme un droit humain fondamental et l’enseignement comme “la plus grande œuvre sur la terre.”

Elle apportait la joie et l’espoir dans la bonté de Dieu à une génération déprimée et défavorisée en éduquant des enfants vulnérables qui criaient pour la survie en France et en Belgique. Elle a démontré la puissance et la présence d’un Dieu aimant et attentionné dans sa personne et chez les femmes qui la suivaient. Julie envoyait ses sœurs pour tendre la main aux gens «dans les lieux les plus abandonnés”, pour leur donner des outils pour la vie, pour démanteler les systèmes injustes et pour alléger la pauvreté par l’éducation. Nous célébrons la longue file des Sœurs de Notre-Dame de Namur.

50e anniversaire

Le 50e anniversaire de la canonisation de sainte Julie nous appelle à célébrer nos origines et notre vie en mission. Il nous appelle à reconnaître le don extraordinaire de Julie à l’Église et à notre monde. Elle est VIVANTE aujourd’hui! Cet anniversaire célèbre la bonté de Dieu dans nos vies et dans ceux qui nous accompagnent le long du chemin.

Il nous met au défi d’inviter plus de femmes à un engagement de vie dans notre communauté religieuse comme SNDdeN: femmes avec le même courage et la même confiance que les femmes belges qui ont quitté foyer et pays pour apporter l’Evangile à différentes parties de notre monde. En cette ère de crise mondiale, cet anniversaire nous convoque à étendre la vie intérieure et la spiritualité de Julie à un nombre croissant d’Associé.e.s, Volontaires de la Mission, collègues et partenaires de Notre-Dame de Namur. Dans sa mission, Sainte Julie nous entraîne, en nous montrant que l’éducation est notre plus fort outil pour surmonter ces forces

Cette sainte pour notre temps nous interpelle aujourd’hui, pour une autre génération en crise mondiale: faire connaître la bonté de Dieu et apporter courage, espoir et guérison.

A Saint for Our Times!

French

GW-photo-4a - CopyThe Vision of Compiègne, a painting by Sr. Janet Mullen, SNDdeN, in Ipswich, MA USA.

By Sr. Anne Stevenson, SNDdeN

For years, Sisters of Notre Dame de Namur (SNDdeN) and personnel in our schools and institutions prayed that Blessed Julie, beatified on May 13, 1906 by Pope Pius X, would be canonized! Many friends and collaborators remember those years of waiting for St. Julie Billiart (1751-1816) to be recognized by the Church as a Saint! At last on June 22, 1969, the Church recognized the Sainthood of Julie Billiart, our Foundress, in the celebration of her Canonization at the Vatican in Rome. Pope Paul VI declared to all the world Julie’s holiness of life and her legacy of making known God’s goodness, through her apostolic
religious Congregation and all groups who claim her as Foundress. Today, Sisters, Associates, Mission, Volunteers, celebrate Julie’s 50 Years of Sainthood, with our co-workers and partners in our schools, colleges, universities, hospitals, clinics, centers, parishes and social agencies.

Saintliness, described by Pope Paul VI at the Canonization, is the “drama of love between God and the human soul…a glimpse of the marvelous action of God in a privileged human life.” Marie-Rose-Julie Billiart heard the whisperings of God within her, and in the signs of her times, in her country devastated by war, violence and ignorance.

In the aftermath of the French Revolution, in Cuvilly, a small village north of Paris, Julie heard God’s call in the:

  • cries of the Church, separated by divisions and internal struggle,
  • groans of people living in poverty: hungry, homeless and devastated by war and political upheavals,
  • sobs of a society in crisis, with multiple refugees and orphans,
  • pleading of women and children, deprived of appropriate means for human life and dignity.

Congregation “Marked by the Cross”

A loving and faithful God carried Julie through 23 years of physical paralysis and psychological sufferings. On her sickbed, her prayer life deepened; her sensitivity of spirit attuned her to the inner voice of God. Scarcely able to talk or move about, Julie saw a vision of women around a cross and heard Jesus words to her: “These are the daughters that I will give you in an Institute, which will be marked by my cross.”

This vision at Compiègne guided Julie in founding her religious Congregation in 1804,
with Françoise Blin de Bourdon, and in accepting members. Later in another vision on February 2, 1806, Julie was raised from the floor before her Sisters and experienced a Light of Revelation, a call to serve throughout the world. Julie attracted many young women to follow her in a ministry of education, especially for orphans and those living in poverty.

We recognize St. Julie as a Saint for our times! Her impact and influence crosses oceans and continents in a Global Mission today!

For 215 years, our Sisters on five continents have been at home among people of many cultures and sharing their gifts, learning and experience through a variety of ministries,
with a particular focus on education. St. Julie was a woman of the modern era who took courage through action. By opening schools to educate children for life, she faced the inequalities of her time, especially for young girls and “those made poor in a world marked by increasing divisions and inequalities” (CALLS: 2014 General Chapter, p. 5). She saw education for everyone as a basic human right, and teaching as the “greatest work on earth.”

She brought joy and hope in the goodness of God to a depressed and deprived generation by educating vulnerable children crying out for survival in France and Belgium. She demonstrated the power and presence of a loving and caring God in her person and in the women who followed her. Julie sent her Sisters to reach out to people “in the most abandoned places,” to give them tools for life, to dismantle unjust systems and to alleviate poverty through education. We celebrate the long line of Sisters of Notre Dame de Namur.

50th Anniversary

The 50th Anniversary of St. Julie’s Canonization calls us to celebrate our origins, and our life in mission. It calls us to recognize the extraordinary gift of Julie to the Church and our world. She is ALIVE today! This anniversary celebrates God’s goodness in our lives and in those who accompany us along the way. It challenges us to invite more women to a life commitment in our religious community as SNDdeN: women with the same courage and confidence as the Belgian women who left home and country to bring the Gospel to different parts of our world. In this era of global crisis, this anniversary summons us to extend Julie’s inner life and spirituality to a growing number of Notre Dame de Namur Associates, Mission Volunteers, Co-Workers, and Partners. In her Mission, St. Julie leads us on, showing us that education is our strongest tool in surmounting these forces.

This Saint for our Times challenges us today, for another generation in global crisis: to make known God’s goodness and bring courage, hope and healing.