VOLONTAIRES DE LA MISSION NOTRE-DAME – AMERICORPS : COLLABORATEURS ET COLLABORATRICES DANS L’EDUCATION

anglais

NDMVLes Volontaires de la mission apprécient les causeries fondamentales et les sessions de la Conférence de formation.

Par Adrienne Andrews, directrice exécutive de NDMV, Jackie Simon, directrice associée de NDMV et sœur Teresa Anyabuike, SNDdeN

L’organisation « Volontaires de la mission Notre-Dame» (NDMV) célèbre ses 27 ans en tant que ministère national des Sœurs de Notre-Dame de Namur (SNDdeN), en engageant des personnes de tous horizons. Dans la tradition SNDdeN, les volontaires renforcent l’éducation dans «les lieux les plus abandonnés» et “enseignent aux gens ce qu’ils doivent savoir pour la vie.” Le NDMV travaille en étroite collaboration avec les sœurs du monde entier pour élargir leur portée et inviter d’autres à un service transformant. Pour permettre plus de croissance, NDMV s’associe à AmeriCorps, une agence fédérale qui encourage le service et le volontariat à travers les États-Unis. En 2018, notre réseau comptait plus de 5 000 anciens membres du NDMV-AmeriCorps et 800 000 familles touchées par nos membres du NDMV-AmeriCorps.

À l’heure actuelle, le NDMV compte 450 Volontaires AmeriCorps en service à temps plein par équipes dans 25 villes américaines: à l’est, Boston, Baltimore, Philadelphie et Apopka; à l’ouest, Los Angeles, San Francisco et Seattle; dans les petites villes, comme Boulder, Colorado, Cincinnati et Ohio du nord-est et Thoreau, Nouveau-Mexique. Les membres du NDMV-AmeriCorps servent dans des écoles, des centres communautaires, des programmes parascolaires et des programmes d’éducation familiale, et ils soutiennent des initiatives d’éducation par le biais d’instruction en petits groupes et en tête-à-tête. Ils agissent comme assistants de classe, instructeurs de citoyenneté pour des immigrants, et coordinateurs de l’éducation environnementale, allant des quartiers urbains sous-financés aux groupes de travailleurs agricoles migrants. Cet engagement de NDMV assure l’accès à l’éducation pour que chaque personne atteigne son plein potentiel donné par Dieu.

Initiative d’Haïti

Le service NDMV aux États-Unis prend en charge plusieurs initiatives SNDdeN à l’étranger. La Boulangerie Notre-Dame, une boulangerie dirigée par une communauté en Haïti, est le projet le plus récent. La boulangerie fournit des emplois, ainsi que l’accès à l’éducation, dans la tradition NDMV. Les enfants des boulangers reçoivent des bourses pour aller à l’école; les travailleurs de la boulangerie acquièrent de nouvelles compétences, de l’anglais aux pratiques des affaires.

NDMV1Comité exécutif : Emily Bernstein (assistante du programme), Josephine Nannozi (gestionnaire financière), Jackie Simon (directrice associée), Adrienne Andrews (directrice exécutive) et Vincent Lui (assistant financier).

CONFÉRENCE DU MILIEU DE L’ANNÉE: «DES PIERRES D’ESPOIR, DES ONDES DE CHANGEMENT»

En février 2019, 280 membres du NDMV-AmeriCorps ont rejoint le personnel, des orateurs et oratrices et 25 SNDdeN à Baltimore, MD pour la Conférence de formation au milieu de l’année. Les Volontaires ont partagé avec les SNDdeN leurs expériences, valeurs communes et défis similaires. Ils ont été instruits sur la mission SNDdeN aux États-Unis et sur la riche expérience des sœurs. Ils ont assisté à des ateliers conçus pour leur fournir de nouvelles compétences afin d’améliorer leur capacité à servir leurs communautés, et apprécié la chance de former des réseaux avec des gens d’autres villes.

Les membres ont eu l’occasion d’entendre des conférenciers fondamentaux inspirants: Sr. Helen Prejean, CSJ, auteure de «Dead Man Walking» (l’homme mort qui marche), a partagé son unique expérience avec des condamnés à mort et dans notre société marginalisée. Soeur Helen a réveillé la conscience des participant.e.s en citant l’importance de la dignité et du caractère sacré de chaque personne, la nécessité de parler pour les sans-voix dans ce pays, et de contester les torts dans notre société en plaidant pour la paix et la justice.

Ronald Smith, formateur en non-violence, a utilisé ses expériences de vie dynamiques, d’un joueur de basket professionnel à un détenu en prison, et maintenant à la justice sociale et au service communautaire. Il a interpellé les Volontaires de la mission à croire en eux-mêmes et à déterminer leur propre avenir. Il les a encouragés à être motivés par l’amour pour avoir un impact positif pour le changement. Un service axé sur l’amour parle de vie à ceux que nous rencontrons chaque jour. Nous faisons tellement mieux ensemble.

Un ou une Volontaire a remarqué :
«Nous apprenons tellement ! J’ai entendu Sr. Helen Prejean, participé à un atelier sur l’Holocauste, mené par quelqu’un qui l’a vécu, appris le Tai Chi, et parlé de la pédagogie d’un enseignant brésilien (Paulo Freire). En quel autre endroit cela peut-il se passer ? »

L’année de service NDMV offre aux personnes de rares possibilités de servir des communautés et d’acquérir de l’expérience professionnelle. Les Volontaires de la mission entrent dans le programme parce qu’ils croient que l’éducation a le pouvoir de transformer les communautés; cependant, ils quittent l’année de service en étant eux-mêmes transformés, avec un nouvel engagement pour la justice. Ils changent des vies en faisant connaître la bonté de Dieu par l’action.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s